Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gabon : Burn out d'Ali Bongo, ajout d'un alinéa dans la constitution pour l'«incapacité temporaire»
 
Marie-Madeleine Mborantsuo

© koaci.com – Jeudi 15 novembre 2018 – La Constitution gabonaise ne prévoyait pas, jusqu'à hier, le cas d'"incapacité temporaire" du chef de l'Etat.

En raison de la convalescence du président Bongo à Riyad, c'est désormais chose faite.

En effet, la Cour, saisie par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet, a décidé d'y ajouter un alinéa comme rapporté mercredi soir par Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle.

"En cas d'indisponibilité temporaire du président (...) certaines fonctions (...) peuvent être exercées, selon le cas, soit par le vice-président de la République, soit par le Premier ministre, sur autorisation spéciale de la Cour constitutionnelle", institution qui n'a, par ailleurs, pas constaté de vacance définitive du pouvoir.

Si depuis le 24 octobre, date du "burn out" (épuisement extrême, ndlr), selon nos informations, du président Bongo en Arabie Saoudite, aucun Conseil des ministres ne s'est tenu, dans un premier temps, la Cour a autorisé le vice-président, Pierre-Claver Maganga Moussavou, "à convoquer et à présider un Conseil des ministres qui portera exclusivement sur l'ordre du jour joint à la requête du Premier ministre".

Enfin, avant d'être modifiée par la Cour, la Constitution stipulait que seul le président pouvait autoriser son vice-président à organiser un Conseil des ministres.

KOACI
 
 
13079 Visit(s)    8 Comment(s)   Add : 15/11/2018
  5 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Voici l'image de l'Afrique noire indigène
 
 
 
See his contributions SoleildAfrik
 
C'est seulement en Afrique qu'on voit des choses pareils, avec nos tout puissants rois de droit divin. Des constitutions taillées sur mesure pour une seule personne, comme si le pays ne comptait que lui seul. Pauvre Afrique!
 
 
 
See his contributions Zott
 
Au Gabon, un seul individu (fut-il premier ministre) peut se lever un matin pour modifier la constitution gabonaise à sa guise, sans que ni le parlement gabonais, ni même le peuple gabonais en soit consulter... Et les Gabonais et l'Union Africaine trouvent cela nomal et ne bronc...
Au Gabon, un seul individu (fut-il premier ministre) peut se lever un matin pour modifier la constitution gabonaise à sa guise, sans que ni le parlement gabonais, ni même le peuple gabonais en soit consulter... Et les Gabonais et l'Union Africaine trouvent cela nomal et ne bronchent pas... Voilà encore un exemple de république bananière qui fait que, les autres peuples du monde ne respectent pas les Africains... Ce genre de violation de la constitution est inacceptable et doit être dénoncée et rejeté...
 
 
Read more
See his contributions Peace101
 
En tant qu’observateur, il y’a une subtilité derrière et cela ne peut se percevoir qu’en lisant entre les lignes. En effet, comme je le soulignais tantôt sur un article connexe, il y’a bien de chances que cette crise cardiaque ait fait plus de dégâts que prévu d’où la nécessité d...
En tant qu’observateur, il y’a une subtilité derrière et cela ne peut se percevoir qu’en lisant entre les lignes. En effet, comme je le soulignais tantôt sur un article connexe, il y’a bien de chances que cette crise cardiaque ait fait plus de dégâts que prévu d’où la nécessité d’y faire face aujourd’hui constitutionnellement. Sinon, pourquoi le tout-puissant clan Bongo aurait même considéré cette option même « temporairement ». Mais, les rois se croyant fondu dans du fer et l’acier, donc indestructible n’y avait jamais pensé. Quelle erreur !!! On observe…
 
 
Read more
See his contributions Mossidramane
 
Vraiment l'Afrique ne va jamais cesser de surprendre sans même consulter le peuple gabonais, que des moutons
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Pour "une simple fatigue" d'un Président , son gouvernement modifie la constitution. Cela parait suspect . Ali serait-il MORT ? (comme son père le fut brutalement ?)Ne cachez rien au peuple Gabonais.
 
 
 
See his contributions FMK
 
Euhhh @srika, "burn out" c'est pas simple fatigue c'est entre depression et état 0 energie
 
 
 
See his contributions Catapilar
 
Hihi, quand ça va pourrir, ça va sentir Dêhêhh!De la fatigue sévere, on est arrivé à Burn out? Pourquoi, les présidents africains cherchent-ils toujours à cacher le soleil avec leurs mains? Ali est probablement MORT, on prépare la succession. Point.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login